Partager sur →
Cité de la musique
- A +

MUSIQUES Numériques / M.A.O.

DEM-musiques-actuelles-Romans-1.jpg

Ensemble d’outils qui stimulent la créativité, les musiques assistées par ordinateur sont de plus en plus intégrées dans les pratiques au sein du conservatoire (FM, Instruments…), quelques soit les styles de musique ou l’instrument pratiqué.


Le Pôle Ressources propose aussi de nombreux ateliers tout au long de l’année pour apprendre et approfondir des logiciels spécifiques à la création musicale et à l’enregistrement.


Les ateliers de musiques électroniques se déroulent hors cursus : elles ne demandent pas la pratique de FM, bien que des notions musicales permettent d'avancer plus vite.


Il n'y a pas de niveau d'entrée, la M.A.O. se pratique à partir de 10 ans.


Les ateliers se déroulent en salle 6 (M.A.O.) et salle 5 (multidiffusion). Pour l'année 2016-2016, les ateliers auront lieu le mardi soir.


L'année est ponctuée par de nombreux stages thématiques, qui aborderont différents styles musicaux et différentes techniques : musiques électroniques, sampling, hip/hop, musique à l'image, multidiffusion, mixage et mastering, Dj'ing, Vj'ing.


En dehors des ateliers et stages thématiques, ceux qui veulent travailler individuellement leur projet avec accompagnement peuvent profiter de la salle M.A.O. qui est ouverte chaque vendredi après midi.


Nous travaillons essentiellement sur le logiciel Ableton, qui permet non seulement de créer mais de jouer "live", et d'aller plus loin dans la conception sonore avec Max/Msp.


Toutefois, les musiques numériques peuvent être pratiquées sur d'autres logiciels (nous disposons également de Cubase, Logic, Komplete (Suite Native Instrument), Reaper.

L'animateur : Baptiste PIERRE

Je pratique la M.A.O. depuis 1998, la batterie et la trompette depuis l'enfance. Passé par Cubase pour le maquetage en musique actuelle, je m'intéresse aux musiques electroniques depuis 2003.


J'ai organisé de nombreuses soirées et raves électroniques à Grenoble avant de m'exiler à Berlin, profiter du génie culturel de cette ville, avant de revenir à Romans dans ce super équipement qu'est la Cité de la Musique.


Ma philosophie est la suivante : les outils numériques permettent potentiellement de sculpter le son à l'infini, seul notre cerveau nous limite. Alors pourquoi pas, dans une certaine mesure de l'audible, repousser les codes et les règles des répertoires musicaux, ce qui n'empêche pas de connaître l'histoire de ces mouvements pour en jouer selon les contextes !

mao-baptiste
Retrouvez-nous sur