Partager sur →
Cité de la musique
- A +

Classe de batterie

Professeur : Michael PASTORELLI

Instrument : Batterie


Plages horaires des cours, âge mini ou maxi, N° de la salle de cours habituelle :


Les cours se déroulent au rez-de-chaussée, en salle 2 (salle spécialement conçue pour accueillir l’enseignement de la batterie, totalement insonorisée dans le principe “boite dans la boite”).


Age minimum: 7 ans (plus jeune si la taille le permet.)


Biographie Professeur

MikePaiste3

Né en 1972, il débute la batterie en 1986 en autodidacte et prend ses premiers cours deux ans plus tard.


Il intègre la classe de batterie de Claude FAVRE à l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de Romans en 1992 à l’issu duquel il validera un Certificat de Fin d’Etudes en 2001.

La même année il intègre le Conservatoire de Valence pour y préparer un Diplôme d’Etudes Musicales de Jazz où il travaillera avec François MECHALI ET Jacques BONNARDEL.

Il obtiendra son DEM en 2003.

Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de Batterie, il enseigne aussi à l’Ecole de Musique de la Communauté de Communes de la Bourne à l’Isère (Pont en Royans).


Photos : www.williambelle.com

L'enseignement de la batterie

Le projet pédagogique de la classe est basé sur deux axes principaux :


1-La construction personnelle de l’élève


- Notions techniques propres à l’instrument (technique de tambour militaire, rudiments américains, coordination-interdépendance, débits).

- Langage écrit (solfège rythmique, études)


2-L’expression personnelle de l’élève, son autonomie


- Qualité du geste ( travail sur la posture, gestuelle, technique de poignets, Moeler technique, “push-pull”)

- Interprétation, musicalité, langage oral, sens critique et culture (travail de morceaux du répertoire-étude de différentes esthétiques)

Le déroulement du cursus de batterie :

Un cursus se déroule dans les trois cycles décrits dans le schéma d’orientation national d’enseignement de la musique.

Le premier cycle est celui de la découverte de l’instrument, des notions technique de base mais aussi du développement de la curiosité de l’élève, de la construction de sa personnalité. L’étude d’œuvres simples (morceaux tirés du répertoire) ainsi que l’abord des combinaisons de doigtés (rudiments) y contribueront, entre autres.


Le deuxième cycle est l’étape où va se renforcer la pratique collective (participation aux Ateliers-Interclasses) mais aussi le développement d’une autonomie dans le travail personnel. On y approfondira les notions abordées dans le 1er cycle. Le travail des systèmes apparait (lecture d’un texte rythmique sur ostinato de pieds par exemple) ainsi que la notion de concept.


Le troisième cycle “normal” ou “amateur” est le cycle dans lequel s’exprime pleinement la notion de projet personnel. L’élève est autonome dans son travail, et est capable d’aborder une grande partie des esthétiques employant la batterie. On continuera à travailler sur les concepts (main droite directrice-Right Hand Lead...), sur des systèmes complexes et l’on abordera les mesures impaires et composées.


Ce cycle diplômant débouche sur le CEM (Certificat d’Etudes Musicales).


Le troisième cycle “spécialisé” s’adresse aux élèves soucieux de s’orienter vers une carrière professionnelle. L’élève est assume ses choix et sera capable d’interpréter des œuvres complexes dans lesquelles l’improvisation et l’invention ont une grande place. Ce cycle est sanctionné par le DEM (Diplôme d’Etudes Musicales).

Decouverte de l'instrument :

Quelques mots sur l'instrument par le professeur :

La batterie est un instrument fédérateur de par sa place dans le collectif. Il est le cœur du groupe, et partage sa pulsation avec la basse. La multiplicité de ses timbres et des combinaisons engendrées par celle-ci en font un instrument d’une grande richesse culturelle. D’une puissance inouïe ou d’une grande finesse, martial ou groove, il n’en reste pas moins un outil fascinant.

Quelques liens à découvrir :

Retrouvez-nous sur